Votre première partition

Maintenant que vous savez à peu près lire les notes d'une partition, il vous reste encore à apprendre les divers symboles existants, les touches du clavier ainsi que les temps attribués aux notes et symboles. Rien de bien compliqué mais à connaître sur le bout des doigts.

Le clavier et les altérations

Les symboles à connaître avant tout sont les dièses et les bémols. Tout d'abord, il faut savoir qu'une note en dièse est aussi un bémol. Le principe est simple, un dièse signifie que l'on ajoute un demi-ton à la note et un bémol signifie que l'on enlève un demi-ton à la note. Ainsi, un Do dièse est à la fois un Ré bémol. Il faut aussi savoir qu'il n'est pas rare de rencontrer des doubles dièses Le symbole du double dièse et des doubles bémols Le symbole du double bémol. Le principe reste le même sauf que l'on parle désormais de ton entier.

Autre point important, le bécarre Le symbole du bécarre. Ce dernier a pour effet d’annuler un dièse ou un bémol. Car lorsque vous avez une note en dièse ou en bémol, cette note reste ainsi jusqu’à la fin de la mesure sauf s’il y a un bécarre pour l’annuler.


Le clavier du piano avec les notes indiquées
Un piano est composé d'octaves
Chacun d'eux comporte sept touches blanches et cinq touches noires


Petite chose à connaître, le Do serrure. Il s'agit en général du Do le plus au centre du clavier, il permet de repérer l'octave à jouer sur la partition.

Sur la partition
Le Do serrure en clé de sol Le Do serrure en clé de fa

Le temps des notes

Voici maintenant les bases fondamentales, celles qui donnent une forme à la musique. Je parle du temps que l'on attribut aux différents symboles de notes, de soupires et de pauses. Je ne vais pas m'attarder sur un paragraphe de 15 lignes pour vous les présentez car il n'y a qu'à retenir les valeurs des différents symboles. Pour cela, je pense que de simple image représentative vous parlera plus qu'un long discours...

Les notes de musique et leurs valeurs de temps Les silences de musique et leurs valeurs de temps
Les valeurs relationnelles aux notes de musique

Ainsi, la blanche vaut moitié moins qu'une ronde,
une noire vaut moitié moins qu'une blanche et ainsi de suite...

Autres symboles de musique

Note pointée

Le point de prolongation : Lorsqu'une note est pointée sur le côté cela a pour effet d'allonger sa durée de moitié. Exemple, une blanche vaut 2 temps. La moitié fait 1, 2 + 1 = 3. Une blanche pointée vaut 3 temps.

Note staccato

Le staccato : Une note pointée sur le dessous ou sur le dessus signifie que la note devra être détachée des autres. On peut aussi dire que la note est piquée.

Point d'orgue

Le point d'orgue : A l'inverse, le point d'orgue rallonge la durée d'une note mais pas de manière précise. C'est à l'interprète de décider. A ce moment la, le tempo ne compte brièvement plus.

Liaison de prolongation

La liaison de prolongation : Comme son nom l'indique. Lorsque deux notes de même hauteur sont liées, on prolonge la durée. Exemple, si deux noires de même hauteur sont liées, cela équivaut à une blanche.

Liaison d'articulation

La liaison d'articulation : La liaison d'articulation ou liaison de phrasé signifie que les notes seront jouées sans suspension.

Triolet de croches

Le triolet : Le triolet est la transformation de deux mêmes notes. Exemple, un triolet de croches est l'issu de deux croches est le temps n'en sera pas changé. Donc, un triolet de croches dure 1 temps. On reconnaît un triolet par le nombre 3.


Les altérations à la clef

Bien souvent, vous rencontrerez des dièses, des bémols ou même des bécarres à la clé. On parle d'altération à la clé ou d'armature et elles ne sont pas la par hasard, cela permet de simplifier l'écriture et la lecture d'une partition. Comment ça marche ? C'est bien simple, les altérations à la clé s'appliqueront à toutes les mesures de la partition sauf si les altérations à la clé changent. Exemple, on a un dièse à la clé sur la ligne du Fa. Cela veut dire que tous les Fa seront en dièse sauf si un bécarre l'annule.

Seulement voila, chacune de ces altérations comporte à la fois une tonalité majeur et mineur et il est préférable de toutes les connaître afin de savoir à quoi on a à faire au premier coup d'œil.

Les altérations à la clé pour les dièses Les altérations à la clé pour les bémols
Seul le Do majeur et le La mineur sont à retenir.
Pour retrouver les autres, je vous donne ma technique


Dièses majeurs
La tonalité majeur est toujours la note après le dièse qui vient d'être ajouté
Dièses mineurs
La tonalité mineur est toujours la note précédent le dièse qui vient d'être ajouté
Bémols majeurs
La tonalité majeur est toujours la 3e note en descendant à partir du bémol qui vient d'être ajouté
Bémols mineurs
La tonalité mineur est toujours la 2e note en montant à partir du bémol qui vient d'être ajouté


Barres de mesure

Barre de mesure : Simple

La simple : Elle sépare toutes les mesures. La première mesure peut aussi avoir une barre simple un peu plus épaisse

Barre de mesure : Double

La double barre de séparation : Signifie un changement de partie, d'armure ou de mesure

Barre de mesure : Début de reprise

Le debut de reprise : Lorsque la barre de fin de reprise sera atteinte, il faudra reprendre à partir de la

Barre de mesure : Fin de reprise

La fin de reprise : Sauf indication, on reprend une fois de plus le morceau entre la barre de début et de fin de reprise

Barre de mesure : Fin

La barre de fin : Pas de suprise ici, elle signifie la fin du morceau

Les mesures

La mesure est le plus souvent indiquée par une fraction. Le numérateur indique les temps de la mesure et le dénominateur indique l'unité de mesure d'un temps. Car il faut savoir que l'unité d'un temps n'est pas toujours la noire

1/1 correspond à la ronde
1/2 correspond à la blanche
1/4 correspond à la noire
1/8 correspond à la croche
1/16 correspond à la double croche
1/32 correspond à la triple croche
1/64 correspond à la quadruple croche

Mais le plus souvent vous aurait à faire à du 4/4 qui peut être indiqué par ce symbole Le symbole d'une mesure à 4 temps ou du 2/2 indiqué par ce symbole Le symbole d'une mesure à 2 temps

Le doigté

Mis à part le triolet de croche que nous avons vue, parfois vous rencontrerez des numérotations allant de 1 à 5 à proximité des notes. Il s'agit du doigté que l'on nous conseille d'adopter.

Signification de la numérotation sur une partition

Ah ! Vous-dirais-je maman

Nous y sommes ! Votre première partition ! Il y a encore bien d'autres choses plus complexes à connaître que nous verrons dans un prochain chapitre à venir mais vous savez désormais tous ce qu'il y a à savoir pour vous lancer dans l'étude de votre première partition.

Ha ! Vous-dirais-je maman
J'ai transposé et modifié la partition de façon à ce que l'on y trouve
un peu tout de ce dont nous avons vue au cour de ce chapitre.


Pour finir, voici quelques partitions très simple à jouer pour débuter. Lorsque vous aurez bien assimilé tout ce que nous avons vue, et que la compréhension d'une partition vous paraîtra naturelle vous pourrez passer à l'étape 3 et commencer les exercices de doigté.


Passer à l'étape 3